Rubrique du site

Accueil

Musée virtuel

Parcours moto

Balades

Porcaro

Sites Web

En Préparation


Rassemblements
Porcaro 2003
Le rassemblement (25° pèlerinage)
Album photos (P1)
Album photos (P2)
Porcaro 2002
Le rassemblement (24° pèlerinage)
Album photos (P1)
Album photos (P2)
Album photos (P3)
Porcaro 2001
Le rassemblement (23° pèlerinage)
Album photos (P1)
Album photos (P2)
Album photos (P3)
Porcaro 2000
Le rassemblement (22° pèlerinage)

Porcaro 2000 - Le 22° pèlerinage

22° pèlerinage de Porcaro et 1° participation. Par un mardi 15 août ensoleillé, nous arrivons à Porcaro par la route de Guer.

1° surprise, si le nombre de machines qui circulent est impressionnant, on peut se poser la question de savoir si nous sommes dans la bonne direction. Nous croisons autant de machines que nous en suivons.

2° surprise, si nous sommes en "Terre de Motos", le nombre de voitures à se rendre à Porcaro est conséquent.

A l'arrivée dans Porcaro, les voitures sont détournées, pour ne laisser que les motos circuler. Cependant, notre progression est rapidement arrêtée, à cause d'un véritable bouchon. Toutes les motos roulent au pas vers le lieu de la procession. Nous quittons rapidement la route pour rouler en plein champ pour garer les machines. Je ne me souviens pas d'avoir déjà vu un nombre de machines aussi important.

Après avoir garer la moto, nous partons à la découverte du site et du village. De ce fait, nous ratons plus ou moins la procession. Durant la messe, les motos continuent d'arrivée de tous les coins de France et même de l'étranger.

A l'issue de la messe, c'est véritablement le grand rush pour faire bénir la moto. Dans ce contexte, il me semble urgent d'attendre notre tour en assistant à la bénédiction. Ce sont 4 prêtres qui sans relâche bénissent les motos dans une atmosphère empoussiérée. Après plus de 3/4 d'heures d'attente, nous récupérons la monture et nous dirigeons à notre tour vers le lieu de bénédiction.

Nous suivons le mouvement et nous marquons plusieurs poses dans le village pour nous restaurer et nous rapprocher lentement mais sûrement du point de départ de la balade de l'après-midi. L'activité dans les rues est intense et les risques pris par certains sont parfois plus que limites.

Après une longue attente au soleil, l'heure de la balade a enfin sonné. Si le départ est prévu à 15h00, il nous faut attendre plus d'une 1/2 heure pour commencer à rouler. C'est dans une ambiance de tour de France que se déroule la promenade entre Porcaro et Ploërmel. Dans toutes les villes et villages traversées, cette une ambiance de fête. Que ce soit à Campénéac, Beignon, Guer, Monteneuf, Ruffiac, Malestroit, Caro c'est une foule importante qui acclame les motards lors de leur passage.

La promenade se termine dans Ploërmel par un bouchon gigantesque dont il est impossible de se dégager. Il faut donc prendre son mal en patience et faire comme les automobilistes sur l'autoroute, un jour de départ en vacances.

Cette première participation à Porcaro me laisse un souvenir particulier et je compte bien me rendre à ce rassemblement dans les années à venir.

Facilités
Le plan du site
Ajouter le site à vos favoris

Galerie photos
porcaro_2000.jpg (211421 octets)

Le parcours


KitGrafik.com