Rubrique du site

Accueil

Musée virtuel

Parcours moto

Balades

Porcaro

Sites Web

En Préparation


Essais perso
Honda CB 500 Four
Essai
Caractéristiques - techniques
Album photos
La fiche du musée et ses liens
Honda CB 125 K5
Essai
Kawa ZRX 1200 S
Essai
Suzuki GSX 750
Essai
Suzuki GS 750
Essai

Honda CB 500 Four - Essai

Avec l'age, je prépare de nouveau le permis moto sur une Honda CB 350 (le bi-cylindre, pas la pièce d'horlogerie). Le moniteur roule sur une superbe Kawasaki 900 Z1. Avec le permis en poche (une formalité en ce temps là, il suffisait d'aller au bout de la rue et de revenir), le temps des choses sérieuses commencent.

Le choix de la machine est facilement fait. Mon choix se porte vers une moyenne cylindrée, donc entre 250 et 500 cc pour des questions de budget. Comme pour la 125, je souhaite une machine 4 temps.

Ces critères éliminent donc Yamaha avec ces RD250 et RD350, Suzuki avec ces GT250, GT380 et GT550 et Kawasaki avec ces 250 S1, 350 S2 et 500 H1. Il me reste donc Honda avec ces CB250, CB360, CB 350 Four et CB500 Four. La CB 500 bénéficie du prestige du 4 cylindres de la CB 750 tout en ayant une cylindrée correcte, c'est donc elle qui fera un bout de route avec moi.

Cette machine, sans avoir une ligne exceptionnelle, est agréable à l'œil avec ces 4 pots d'échappements et son réservoir bicolore (or et noir). Pour la sécurité, elle possède un frein à disque, le frein arrière est traditionnellement un frein à tambour simple came. Le tableau de bord est complet (pour l'époque), avec son compteur, compte tours et sa batterie de voyant, mais difficilement lisible (les compteurs ne sont pas assez inclinés). Pour le passager, une sangle de maintien est disponible sur la selle.

Les premiers équipements installés me permettrent de faire du grand tourisme sans fatigue. J'installe donc un tapis de réservoir, un porte bagage, une paire de sacoches et une paire de protège carter. Toujours dans l'optique de faire de grands parcours, la chaîne d'origine a été remplacée par un kit Duplex (l'équivalent de 2 chaînes juxtaposées).

Dans cette configuration je fait plusieurs aller et retours entre Lille et Chamonix (où je passe le plus souvent mes vacances), Lille et Pau (où je profite d'une année sabbatique gracieusement offerte par le ministère des armées).

A cette époque, on ne parlait pas de tuning, mais il fallait déjà personnaliser sa machine. Pour les petites distances, je remplace le grand guidon d'origine par une paire de bracelets et la selle par une selle à dosseret (bien moins confortable que la selle d'origine, mais beaucoup plus esthétique). Dans cette configuration, la machine prend un peu air sport qui ne lui va pas si mal.

Afin d'améliorer l'éclairage de la machine, j'installe deux longues portées. La puissance de feu de ces deux phares permet de rouler la nuit sereinement. Les points d'ancrage de ces deux projecteurs passeront du phare d'origine aux protèges carter. Si d'un point de vue efficacité, le montage sur le phare d'origine est mieux, je suis obligé de l'abandonner à cause du montage d'un tête de fourche, qui me permet de circuler plus facilement à grande vitesse ou sur longue distance.

D'un point de vue conduite, cette machine se laisse appréhender très facilement. Le poids reste somme toute raisonnable (pour l'époque). Cette machine permet surtout par sa polyvalence de passer du mode des petites machines à celui des motos à part entière et de découvrir toutes les facettes qui font de la moto un monde de plaisir: la conduite cool sur longue distance comme les petites bourres entre copains sur des petites routes où le moteur ne rechigne pas à prendre des tours.

Facilités
Le plan du site
Ajouter le site à vos favoris

Galerie photos
Honda CB 500 F (Lille - 59)

Honda CB 500 F (Lille - 59)

Honda CB 500 F (Lille - 59)
Honda CB 500 F (Vendeville - 59)
Honda CB 500 F (Chamonix - Les gaillands - 74)

KitGrafik.com