Rubrique du site

Accueil

Musée virtuel

Parcours moto

Balades

Porcaro

Sites Web

En Préparation


Salles du musée
Honda
de 1969 à 1979
de 1980 à 1989
de 1990 à 1999
de 2000 à 2009
Kawasaki
de 1969 à 1979
de 1980 à 1989
de 1990 à 1999
de 2000 à 2009
Suzuki
de 1969 à 1979
de 1980 à 1989
de 1990 à 1999
de 2000 à 2009
Yamaha
de 1969 à 1979
de 1980 à 1989
de 1990 à 1999
de 2000 à 2009

Kawasaki 500 Mach III (1969 - 1975)

maj : 14/01/2006

La Kawasaki 500 H1 est la concurrente directe des Honda CB 450 et des Suzuki T500. Elle est commercialisée pour la première fois en janvier 1969. Cette machine est à classer dans la catégorie des sportives et lors de sa sortie, c'est LA sportive. Cette machine rivalise en terme de puissance avec les 750 4 temps, soit ce qui se fait de mieux à l'époque.

Le moteur de cette machine est assez particulier. Il s'agit d'un 3 cylindres 2 temps, ce qui était assez peu courant. Ce concept sera repris pour donner naissance  à une version de 750 cm3 dans le haut de gamme (la 750 Mach IV) et plusieurs versions de 250 (la 250 S1 à partir de 1972 et la 250 KH à partir de 1976), 350 (la 350 S2 à partir de 1971) et enfin 400 cm3 (la 400 S3 à partir de 1974 et la 400 KH à partir de 1976) dans le milieu de gamme.

Si le moteur est fabuleux, le reste de la machine laisse à désirer. Le freinage (à l'origine, un frein à tambour) et le cadre ne sont pas pas à la hauteur des performances du moteur. Dans le genre fabuleux, la consommation d'essence est à la hauteur des performances du moteur, 2 temps oblige. Toujours "2 temps oblige", la machine est toujours suivie en permanence d'un nuage de fumée bleue, impensable de nos jours.

L'ensemble des Kawasaki "3 cylindres 2 temps" possède une ligne particulière avec leurs 3 pots d'échappement (2 à droite, 1 à gauche) qui les rend immédiatement reconnaissable. Cette ligne esthétique est associée à un bruit assez caractéristique qui permet de reconnaître tout de suite toute cette lignée de machine.

La machine évolue régulièrement tout au long de sa carrière. 

En 1970, la machine change de décoration, sans changer de référence. L'allumage devient électronique.

En 1971, la décoration comme tous les ans est nouvelle, mais le réservoir prend une forme plus moderne (sans évidement au niveau des genoux.

1972 marque une évolution importante avec l'apparition de la H1B. Elle reçoit la fourche et le frein à disque des 750 H2. La ligne devient résolument moderne en reprennant le style des 250 S1 et 350 S2. Le comportement routier s'améliore.

En 1973, la ligne "goutte d'eau" fait son apparation sur la 500 H1D, comme sur le reste de la gamme. Le moteur est "civilisé" (la puissance passe officiellement à 59 ch). Malgré la diminution de puissance, le cadre est de nouveau renforcé. Les pots d'échappements sont relevés pour améliorer la garde au sol. La finition générale de la machine est en net progrés au détriment du poids.

La H1E de 1974 ne vibre plus car le moteur est monté sur silentblocs. un gros travail est fait sur le moteur pour limiter les émissions polluantes.

En 1975, les évolutions sont essentiellement esthétique.

La machine est commercialisée jusqu'en 1975, les normes anti-pollution américaines et la crise pétrolière ayant eu raison de cette machine. En 1976, elle est remplacée par la 500 KH. Plus de 110 000 exemplaires auront été produits par Kawasaki durant ces sept ans d'existence. Cette machine par ces performances a marqué son époque et possède toujours de nombreux fans.

Les mots d'un heureux propriétaire (Jean Pierre)

Heureux possesseur en 1974 d'une 500 H1E (moteur monté sur silentbloc et couleur verte) car elle s'est faite aussi en grenat. Allumage électronique, un bruit cristallin... et un panache huileux...

Que dire de cette machine sinon un véritable coup de pied au derrière lors de démarrages un peu nerveux. Une consommation d'essence impensable aujourd'hui 17 litres en ville et de bougies si je me rappelle bien 21 bougies en 3000km.jusqu'à trouver la perle rare NGK B9HC et là plus de problème.

Tout cela prouvant bien qu'une petite amie coûte souvent assez cher à entretenir

Caractéristiques techniques - Moteur
 
Modèle H1 H1A H1B H1D H1E H1F
Type 3 cylindres en ligne, 2 temps, refroidi par air
Cylindrée (alésage * course) 498 cm3 (60,0 * 58,8mm)
Puissance / Couple

60 ch à 7 500 tr/min

5,85 mkg à 7 000 tr/min

59 ch à 8 000 tr/min

5,4 mkg à 6 500 tr/min

Rapport volumétrique de compression 6,8:1
Alimentation 3 carburateurs Mikuni VM28SC
Boite de vitesse / Etagement 5 rapports / 36,8 - 57,8 - 74,3 - 88,0 - 100 %
Transmission secondaire (pignon * couronne) par chaîne (15 * 45)
 
Caractéristiques techniques - Partie cycle
 
Modéle H1 H1A H1B H1D H1E H1F
Cadre Double berceau tubulaire en acier
Suspension avant Fourche télé hydraulique
Suspension arrière 2 combinés latéraux
Freins Av / Ar

Av : 1 tambour double came, Ø 200 mm

Ar : 1 tambour simple came, Ø 180 mm

Av : 1 disque, Ø 296 mm

Ar : 1 tambour simple came, Ø 180 mm

Pneu Avant / Arrière

Av : 3,25 * 19

Ar : 4,00 * 18

Réservoir d'essence (avec réserve) 15 litres 16 litres
Passage en réserve (capacité) par robinet (xxx litres)
 
Caractéristiques techniques - Dimensions
 
Modèle H1 H1A H1B H1D H1E H1F
Longueur 2 095 mm
Hauteur 1 080 mm
Largeur 840 mm
Empattement 1 400 mm
Garde au sol 135 mm
Chasse 110 mm
Angle de colonne 29°
Hauteur de selle  
 
Liens WEB
Facilités
Le plan du site
Ajouter le site à vos favoris

Galerie photos
Kawa 500 Mach III (H1 de 1969)

500 H1 de 1969

Photo Kawasaki

Kawa 500 Mach III (H1 de 1970)

500 H1 de 1970

Photo extraite du site Motorcycles of the 20th Century

Kawa 500 Mach III (H1A de 1971)

500 H1A de 1971

Photo du site

Classic Bikes

Kawa 500 Mach III (H1B de 1972)

500 H1B de 1972

Photo du site

Classic Bikes

Kawa 500 Mach III (H1D de 1973)

500 H1D de 1973

Photo Kawasaki

Kawasaki 500 Mach III (H1E 1974)

500 H1E de 1974

Photo du site

Classic Bikes

Kawasaki 500 Mach III (H1F 1975)

500 H1F de 1975

Photo du site

Classic Bikes


KitGrafik.com